Royan avec vous

Blog de la liste de gauche Royan avec vous pour les élections municipale de Royan 2010, liste conduite par Jacques Guiard

28 novembre 2010

Tribune libre "Royan LE MAG"

            Chacun sait le déficit chronique  que connait notre commune en logements financièrement accessibles à tous. Avec seulement 7 % de logements sociaux, elle est loin de remplir ses obligations de 20 % au regard de la loi. Des centaines de demandes de logements ne trouvent pas de réponse car le parc public est insuffisant et inadapté aux besoins des personnes seules et des couples sans enfant. Quant aux loyers privés, ils sont prohibitifs. Comment des jeunes pourraient-ils s’installer à Royan dans ces conditions ? La responsabilité en incombe aux majorités de droite qui se sont succédé à la tête de notre ville depuis des décennies et qui n’ont rien fait - au contraire - pour développer le logement social. Les quelques opérations engagées (telle  la réhabilitation de la Cité blanche) ne l’ont été que sous la pression des résidents et des élus de gauche.

           En stipulant que tout nouveau programme immobilier doit comporter au moins 20% de logements sociaux, le PLU (Plan local d’urbanisme), même s’il ne permet pas de rattraper le retard accumulé, contribue au moins à ce que la situation ne s’aggrave pas davantage. Encore faut-il que les bailleurs sociaux aient les moyens de financer la construction de nouveaux logements… ce qui est loin d’être le cas. En effet, le gouvernement (dont le Président UMP du Conseil Général de Charente-Maritime, D. Bussereau, est ministre, et dont le député-maire de Royan, D. Quentin, est un fidèle soutien) prévoit de ponctionner 340 millions d’euros par an, pendant trois ans sur les budgets des organismes HLM. Pour notre département, ce sont ainsi plusieurs millions d’euros qui feront défaut  pour répondre aux besoins. Qui plus est, l’Etat réduit d’année en année son aide à la pierre qui passerait, si rien ne change,  de 630 millions d’euros actuellement à 500 millions dès 2011 pour descendre à 400 millions d’ici 2013. Comment, dans ces conditions, l’Office Public Départemental des HLM, Habitat 17, pourra-t-il mener à bien son programme 2008-2015 de réhabilitation- démolition-reconstruction de son parc royannais de logements ? Sans compter que, même s’il y parvient, le nombre de logements sociaux publics, au final, à l’horizon 2015, risque fort d’être seulement identique à ce qu’il est actuellement, pérennisant ainsi  la dramatique situation de pénurie que nous déplorons.

            En fait, c’est tout l’avenir du logement social qui est engagé. Alors que depuis vingt ans, la part du budget des familles consacrée au logement a doublé (passant de 12,5 % à près de 25 %), l’effort financier de l’Etat n’a jamais été aussi réduit. La politique nationale en faveur du logement social est, en définitive, de plus en plus financée par la seule contribution des locataires HLM. Comment accepter une telle situation alors que c’est la nation tout entière qui finance le bouclier fiscal (640 millions d’euros en faveur des 19 000 foyers les plus riches !) et les dispositifs de défiscalisation (loi Scellier) pour les multi propriétaires ? En définitive, le gouvernement aide deux fois plus le logement privé que le logement social !

           N’est-il pas temps, alors, d’exiger la création d’un grand service public national décentralisé qui aurait pour mission de mettre en œuvre, de façon solidaire, une véritable Sécurité Sociale du logement, pour tous et partout ?

Jacques GUIARD

« Royan avec vous »

Le 9 octobre 2010

j.guiard @mairie-royan.fr

Posté par royanavecvous à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire